Précédent (gauche) Suivant (droite)

Magazine féminin

Inscription à la newsletter Précédent (gauche) Suivant (droite) Lady Perfection

Inscription à la newsletter

Haut (parent)

Copyright © 2013 Ermakova Svetlana. Tous droits réservés. Mentions légales


Publicités :

Cette information pourrait  vous être utile

Inscription à la newsletter

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir de nouveaux articles qui ne sont pas publiés, des matériaux complémentaires.

Indiquez simplement votre prénom et votre adresse-mail ci-dessous.












Vos données personnelles sont confidentielles, elles ne seront jamais utilisées que pour vous envoyer nos newsletters, voir mentions légales .

Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LiveJournal Partager sur Reddit Partager sur Newsvine Partager sur Tumblr Partager sur Digg Partager sur Stumble Upon Partager sur LinkedIn Partager sur Delicious Partager par e-mail Imprimer

Bien-être

Beauté

Carrière

Famille

Enfants

Amour

Maison

Déco

Jardin

Cuisine

Loisirs et activités

Tricot

Crochet

Frivolité

Macramé

Dentelle d’aiguille. Dentelle Roumaine

Dentelle Irlandaise

Quilling

Vitrail Tiffany

Batik ou peinture sur soie

Broderie au ruban

Kanzashi


Origami

350 tutoriels en vidéo


Théâtre d’ombres

Loisirs créatifs

Inspirations

Culture

Voyages


Large Visitor Globe

Une recette du bonheur

Avez-vous remarqué : dans les mêmes conditions l’un se croit absolument heureux et l’autre – extrêmement malheureux ? Alors qu’est-ce que c’est que le bonheur ? Est-ce quelque chose d’extérieur, quelques circonstances qui ne dépendent pas de notre volonté et qui peuvent être favorables ou pas ?

Ou c’est notre état intérieur qui n’est que le résultat de notre perception du monde ?

Les derniers sinistres et guerres nous ont encore une fois manifesté que la vie humaine est trop fragile. Certainement plusieurs ont pensé en regardant les cadres de ces tragédies : Dieu merci, ce n’est pas à moi que c’est arrivé…Comment survivre une tragédie pareille sans en perdre la raison, continuer à vivre sans se désespérer ? Quel bilan peut-on en tirer ?

De toute façon qu’est-ce qu’on peut faire en effet ? Qu’est-ce qui dépend de nous ? S’exprimer sur le sujet si on nous demande, mais influencer réellement, changer le monde ?!

Même si tous nos problèmes semblent infimes face aux épreuves pareilles, des soucies quotidiennes nous empêche, semble-t-il, d’être heureux : qu’il y ait plus d’argent, que les enfants grandissent un peu, que la maison soit plus grande… Et c’est après que notre vie heureuse commencera enfin… Et pourtant il faut bien savoir distinguer des choses et y réagir de façon adéquate : il faut savoir fermer le livre ennuyeux, abandonner le mauvais film et quitter les gens qui ne nous apprécient pas... On sait bien que si le Dieu nous avait pris quelque chose, ce n'est que pour nous en donner quelque chose de meilleur...











Un philosophe avait dit : Si tu ne peux pas changer les circonstances extérieures change ton attitude envers ces circonstances… Donc on peut apprendre à être heureux. Ici et maintenant. Sans attendre que tous les problèmes soient résolus. Tout le monde peut être heureux. Le bonheur est à l’intérieur de chacun de nous. Tout ce qu'il faut, c’est d'être capable de le remarquer et de le ressentir, de l'accepter et d’en offrir aux autres.

En fait, le bonheur est tout autour, il est en nous ! Il ne peut pas être vendu, ni acheté, ni gagné à la loterie. On ne peut que le cultiver en soi-même... Le cultiver ayant planté un mot gentil adressé à nous, le sourire d’un passant, l’appel d'un ancien ami, le chant des oiseaux...

Le bonheur est toujours différent : différent pour chacun, différent de perception et d’essence, mais tous veulent le retrouver également ardemment.

Par exemple, le bonheur de femme ronfle sur l'oreiller à côté. Le matin, après le réveil il fait un petit câlin, en chuchotant à l'oreille quelque petite bêtise. Il apporte des petites fleurs cueillies en rentrant le soir. Il te tient à la main. Il ne refuse rien, te gâte et réalise tous les souhaits. Enfin il t’aime tout simplement. Le bonheur est de prendre soin de lui, de lui parler, juste de le voir côte à côte, de s'endormir sur son épaule. Le bonheur c’est de se regarder sans rien dire. Avoir un seul souhait pour deux, ne pas cacher ses sentiments.











Il existe un bonheur «atmosphérique». Le bonheur c’est d’être réveillé par un rayon de soleil, capter toute sa chaleur et puis le partager avec ses proches. Écouter le chant des oiseaux et chanter avec eux ... Et s’il pleut on peut s’enfermer avec la tête dans les oreillers et les couvertures, en écoutant le murmure de la pluie, les tonnerres et ressentir toute la plénitude du bonheur en comparant les pleures de la terre dehors et la chaleur et le confort de votre maison... S’il neige, le bonheur est d’admirer à quel point tout est propre, blanc, argenté, intacte derrière la vitre. Le bonheur c’est la chute des feuilles d’automne, un brouillard embrassant, la chaleur excitant les passions, le froid nous poussant dans bras de l’un l’autre.

Le bonheur c’est d’aimer sa maison. Aimer les rideaux tricotés par la grand-mère, le service à thé préféré de maman, les livres de papa. Aimer les jouets restés non rangés par terre, les géraniums sur la fenêtre ... Le bonheur est de s’allonger avec un plaid et se souvenir de son enfance quand maman chantait en nous couchant le soir, et papa lisait des livres. Le bonheur est de rêver, de bâtir des châteaux en Espagne, de faire des voeux irréalisables et de croire sincèrement qu’ils se réaliseront obligatoirement. Savoir rire.

Prendre une douche chaude, débrancher le téléphone, s’installer avec le livre préféré dans un fauteuil confortable devant la cheminée, verser du thé vert avec du miel et de s’envoler très loin dans un conte de fées. Regarder le feu de bois, écouter de la musique. Se promener en se tenant à la main, donner à manger aux oiseaux.

Adorer les enfants, les câliner, les gâter ... Rendre ses parents heureux, les appeler, envoyer des cartes de vœux et les visiter plus souvent.

Avoir des amis. Aider les gens, offrir des cadeaux.

Se donner et ne demander rien en retour.


Par Svetlana Ermakova, rédactrice en chef, docteur en sciences de l'éducation

Bien-être