Précédent (gauche) Suivant (droite)

Magazine féminin

Inscription à la newsletter Précédent (gauche) Suivant (droite) Lady Perfection

Inscription à la newsletter

Haut (parent)

Copyright  © 2013 Ermakova Svetlana. Tous droits réservés. Mentions légales


Publicités :

Cette information pourrait  vous être utile

Inscription à la newsletter

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir de nouveaux articles qui ne sont pas publiés, des matériaux complémentaires.

Indiquez simplement votre prénom et votre adresse-mail ci-dessous.












Vos données personnelles sont confidentielles, elles ne seront jamais utilisées que pour vous envoyer nos newsletters, voir mentions légales .

Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LiveJournal Partager sur Reddit Partager sur Newsvine Partager sur Tumblr Partager sur Digg Partager sur Stumble Upon Partager sur LinkedIn Partager sur Delicious Partager par e-mail Imprimer

Bien-être

Beauté

Carrière

Famille

Enfants

Amour

Maison

Déco

Jardin

Cuisine

Loisirs et activités

Tricot

Crochet

Frivolité

Macramé

Dentelle d’aiguille. Dentelle Roumaine

Dentelle Irlandaise

Quilling

Vitrail Tiffany

Batik ou peinture sur soie

Broderie au ruban

Kanzashi

Origami

Théâtre d’ombres

Loisirs créatifs

Inspirations

Culture

Voyages


Large Visitor Globe

Enfants

Les enfants élevés par les deux parents se développent plus vite


Les cellules du cerveau des nouveau-nés dans une famille complète se forment plus vite. Par conséquence, les garçons ont une meilleure mémoire, ils acquièrent mieux toute nouvelle information. Les filles deviennent plus communicables, leur coordination est beaucoup plus développée. Ces enfants sont plus assurés, moins soumis aux stress.

Actuellement ce n’est prouvé que sur les études des animaux (les souris), mais les scientifiques sont persuadés qu’il existe une tendance analogique chez les humains.










Si l’enfant habite avec les deux parents, son cerveau fonctionnera plus efficacement que celui des enfants dans les familles monoparentales, confirment les chercheurs de l’Institut du cerveau de l’Université de Calgary, d’après Daily Mail.

Les savants expliquent cet effet par ce que l’enfant élevé par les deux parents a plus d’attention et se ressent plus assuré dans une atmosphère plus stable. Il est moins soumis aux stress, ce qui favorise la formation des cellules du cerveau.



Par Svetlana Ermakova, rédactrice en chef,

docteur en sciences de l'éducation