Précédent (gauche) Suivant (droite)

Magazine féminin

Inscription à la newsletter Précédent (gauche) Suivant (droite) Lady Perfection

Inscription à la newsletter

Haut (parent)

Copyright  © 2013 Ermakova Svetlana. Tous droits réservés. Mentions légales


Publicités :

Cette information pourrait  vous être utile

Inscription à la newsletter

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir de nouveaux articles qui ne sont pas publiés, des matériaux complémentaires.

Indiquez simplement votre prénom et votre adresse-mail ci-dessous.












Vos données personnelles sont confidentielles, elles ne seront jamais utilisées que pour vous envoyer nos newsletters, voir mentions légales .

Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LiveJournal Partager sur Reddit Partager sur Newsvine Partager sur Tumblr Partager sur Digg Partager sur Stumble Upon Partager sur LinkedIn Partager sur Delicious Partager par e-mail Imprimer

Bien-être

Beauté

Carrière

Famille

Enfants

Amour

Maison

Déco

Jardin

Cuisine

Loisirs et activités

Tricot

Crochet

Frivolité

Macramé

Dentelle d’aiguille. Dentelle Roumaine

Dentelle Irlandaise

Quilling

Vitrail Tiffany

Batik ou peinture sur soie

Broderie au ruban

Kanzashi

Origami

Théâtre d’ombres

Loisirs créatifs

Inspirations

Culture

Voyages


Large Visitor Globe

Enfants

La fumée passive provoque l’agressivité excessive chez les enfants


La fumée passive peut provoquer les enfants au comportement antisocial. Les scientifiques n’expliquent encore pas comment cela se passe exactement.

Selon Indian Express, les chercheurs de l’Université de Montréal ont découvert que les enfants en présence desquels les adultes fument, manifestent plus souvent une conduite agressive à l’école.

Ils ont fait une étude de plus de 2 milles d’enfants, qu’ils ont observés dès leur naissance jusqu’à 10 ans. Certains d’entre eux ont régulièrement subi de la fumée passive, ce qui a nui au développent de leurs cerveaux. Par conséquent, ceux en présence de qui on fumait souvent, déjà à l’école maternelle étaient plus agressifs par rapports aux autres enfants.










Les spécialistes ne peuvent encore pas expliquer, comment la fumée provoque le comportement déviant. Pourtant ils citent les données statistiques : environ 40% d’enfant sont exposés à l’effet de la fumée.

Selon ZeeNews, les psychologues de l'Université de Pennsylvanie ont étudié plus de 600 paires « mère – enfant ». 37% de femme ont été soumises à une fumée passive pendant leur grossesse. En conséquence, 25% d’enfants de ce groupe avaient quelques déviations de conduite – le plus souvent le syndrome du déficit d’attention ou de l’hyperactivité, soit une agressivité excessive.

Dans le groupe où les mères évitaient tout contact avec la fumée cet indice n’a pas dépassé 16%. Les chercheurs soulignent que même une demi-heure de fumée passive par jour aboutit à augmentation de deux fois du risque de ce genre de problèmes.


Par Svetlana Ermakova, rédactrice en chef,

docteur en sciences de l'éducation