Précédent (gauche) Suivant (droite)

Magazine féminin

Inscription à la newsletter Précédent (gauche) Suivant (droite) Lady Perfection

Inscription à la newsletter

Haut (parent)

Copyright © 2013 Ermakova Svetlana. Tous droits réservés. Mentions légales


Publicités :

Cette information pourrait  vous être utile

Inscription à la newsletter

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir de nouveaux articles qui ne sont pas publiés, des matériaux complémentaires.

Indiquez simplement votre prénom et votre adresse-mail ci-dessous.












Vos données personnelles sont confidentielles, elles ne seront jamais utilisées que pour vous envoyer nos newsletters, voir mentions légales .

Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LiveJournal Partager sur Reddit Partager sur Newsvine Partager sur Tumblr Partager sur Digg Partager sur Stumble Upon Partager sur LinkedIn Partager sur Delicious Partager par e-mail Imprimer

Bien-être

Beauté

Carrière

Famille

Enfants

Amour

Maison

Déco

Jardin

Cuisine

Loisirs et activités

Tricot

Crochet

Frivolité

Macramé

Dentelle d’aiguille. Dentelle Roumaine

Dentelle Irlandaise

Quilling

Vitrail Tiffany

Batik ou peinture sur soie

Broderie au ruban

Kanzashi

Origami

Théâtre d’ombres

Loisirs créatifs

Inspirations

Culture

Voyages


Large Visitor Globe

La suite

Page précédente


Loi 6. Le miroir

« Il n’est pas si facile d’envahir une personne. Il ne cède qu’à celui qui se profite d’occasion, et pénètre dans son âme ».

Ninon de Lenclos

Si vous n’arrivez pas à attirer l’attention de l’homme que vous aimez, essayez de devenir son « reflet dans le miroir ». Interrogez-le sur son passé pour repérer ses rêves non-réalisés. Une fois découvert, vous n'avez qu’à ressentir son rêve comme le vôtre et le convertir en réalité. Évidemment, ce qui était impossible en enfance, devient facile à réaliser plus tard, mais on n’en plus trop besoin. Si vous l’aidez à réaliser son rêve d’enfance, sa reconnaissance dépassera votre imagination.

Des fois il est difficile de se faire remarquer directement. En reflétant la personne, on peut obtenir davantage. Et vice versa, si vous voyez quelque vous refléter, c’est-à-dire reproduire vos mouvements, changer de position dès que vous l’aurez fait, imiter vos gestes, répéter les idées identiques aux celles que vous avez exprimées. Cela a une explication facile. Normalement, chaque personne sans problèmes psychologique trop graves, celle qui est bien dans sa tête et dans sa peau, se plait. Si vous la reflétez, cela vous rend plus lui ressemblant, donc plus de chance de lui plaire. En réalisant ses rêves oubliés vous semblez être la personnalité qu’il voulait être autrefois. Il commence à croire que vous pensez pareil, sentez de façon identique, ce qui est si rare et si recherché de nos jours. Très peu en peuvent y résister. En plus, vous n’avez pas à passer des jours et des nuits en étudiant sa façon de penser. Il vous faut juste lui parler en manifestant que vous le comprenez, parfois (juste parfois) soutenez-le dans ses humeurs et ses caprices. Favorisez-le de parler de son passé, en faisant attention à ses réactions non conscientes. Et si d’un coup en racontant quelque chose de son passé ses lèvres, ses doigts, sa voix commencent à trembler, les yeux à briller, le visage à rougir... Alors mettez-vous à vos gardes : apparemment, vous venez de recevoir la clé de son âme.

Il vous faudra de l’attention et de la patience, mais le résultat vaut la peine.


Loi 7. Les détails

Dans les années 50 du XXè siècle, il était un Don Juan en jupe, Pamela Cherchill-Harriman. Elle rendait fous les hommes les plus riches, les plus illustres, les plus brillants.

En quoi consistait le secret de son succès auprès des hommes ? Son généalogie ? Sa beauté ? Son style vestimentaire ? Non ! Les hommes tremblaient d'émotions devant son attention exceptionnelle aux détails. Elle absorbait chaque mot prononcé par l’homme. Elle écoutait attentivement, elle recevait l’information des tiers, elle retenait ce qui était dit aux autres. En résultat, les souhaits de l’homme qui semblaient être bien cachés se retrouvaient réalisés comme par magie.

Son attention aux détails produisait sur les hommes un effet stupéfiant.

Si vous faites pareil, en remarquant le moindre détail, vous assouplissez l’homme et devenez nécessaire. Ils tombent en dépendance de vous. Bien sûr, il ne s’agit pas de contenter tous ses caprices. Mais en sachant tous ces détails vous pourrez suggérer à votre homme les sentiments et les humeurs dont vous avez besoin. Comment faire en pratique ?

1. Tirez au clair de quoi l'homme a besoin. (Lisez su-dessus comment le faire). Le principale est de le faire discrètement, pour que la réalisation postérieure avait l’air mystérieux, extra-naturel. Pour que l’homme se pose la question : « Mais comment a-t-elle su ? ».

2. Accomplissez son désir secret. La meilleur façon de le faire est d’offrir en cadeau. Le cadeau possède une force séductrice très puissante. La vie nous apprend qu’il faut se méfier des paroles, elles n’obligent à rien. Un jour les mots sont prononcés, le lendemain ils sont déjà oubliés. Nous l’avions tous vu plusieurs fois. Le cadeau est une autre chose. Il prouve l’attention. On dit que les hommes n’aiment pas, qu’on leur offre quoi que ce soit. Ce n’est pas vrai ! Mais il faut l’offrir correctement, sinon il n’aboutira à votre objectif. Il est inutile de faire des présents trop chers. Ils n’éveilleront que de la reconnaissance, qui ne durera pas longtemps. Rappelez-vous comment l’enfant abandonne un jouet très cher après une demi-heure de jeu et il ne s’y intéresse plus. En outre, ce cadeau peut provoquer chez l’homme le sentiment, qu’on essaye de l’acheter. C’est pourquoi il vaut mieux que ce soit un objet pas trop cher, mais il doit frapper l’homme directement en plein cœur. Par exemple, lui rappeler son enfance... Le retour dans le passé est un procédé très puissant. Sachez qu’un cadeau réfléchi, très bien choisi, a un effet beaucoup plus touchant et séduisant que les paroles d’amour les plus ardentes. Que ce soit de beaux actes et pas les mots qui parlent de votre amour.











Loi 8. La régression

« Je souligne, que le bien-aimé représente la substitution de l’égo idéal. Le fait que deux personnes s’aiment, signifie que chacune d’elles aime l’idéal de soi-même dans l’autre. Le transfère de son égo-idéal sur l’autre est un trait particulier de l’amour. »

Théodore Reik « Sur l’amour et la convoitise »

Devenus grands, nous commençons à attribuer une grande importance à notre enfance, nous l’idéalisons. De nombreuses obligations de la vie adulte nous pèsent trop. Et la dépendance des adultes, qui ne nous plaisait pas autant pendant notre enfance, commence à nous sembler la protection, quand les adultes prenais toutes les décisions pour nous. Et cela nous manque. Donnez à la personne la sensation d’être protégée, comme dans son enfance, qu’elle puisse compter sur vous, et vous recevrez le sentiment d’amour. Nous ne l’avouons pas, mais nous rêvons de revenir dans l’enfance, donner l’issue aux émotions d’enfant.

Voici comment le faire pas à pas :

Cueillir l’information sur son attachement d’enfant. On peut le faire à l’aide des conversations de confiance sur son enfance. Prendre le rôle de cet attachement sur soi-même. Les types de régression les plus répandus sont :

1. Triangle. Par exemple, le petit garçon voudrait que sa mère n’appartenait qu’à lui, mais le plus souvent ce n’est pas possible. Pendant cette période, quoi qu’il aime, les parents refusent néanmoins parfois. La solution : jouez le rôle de sa mère, qui l’aime, suffisamment sévère, sans oublier d’apporter une petite note érotique.

2. Idéal. Au cours de notre enfance nous créons dans notre imagination une certaine image idéale de nous-mêmes. D’abord c’est celui que nous voudrions devenir : voyageur, astronaute, militaire, banquier, médecin etc. Ensuite, nous projetons notre représentation de l’idéal sur notre entourage. Rappelez-vous votre premier amour... Avec le temps nous nous éloignons de plus en plus de cette image, et nous souffrons de ce que nous sommes contraints de transiger avec nous-mêmes. Mais l’image de l’idéal ne meurt pas. La solution : découvrez des idéaux de sa jeunesse.

3. Régression inverse. Inverse, parce que c’est vous qui allez devenir enfant. Surtout si votre homme est +30. Les jeunes sont très attirants pour ceux qui sont plus âgés, parce qu’ils revivent avec eux leur deuxième jeunesse. La solution : jouez le rôle d’un enfant gentil, charmant, en même temps non privé de sexualité.


Loi 10. L’égoïsme

En XIIème siècle les Mongols ont envahi la Chine. Pendant l’invasion la ville de Kaifeng a été occupée. Gengis Khan voulait anéantir tous ses habitants, et brûler la ville. Mais son conseiller Yelü Chucai, d’origine chinoise, a réussi de sauver la ville. Comment l’a-t-il fait ? Surtout qu’on sait bien, qu’avant Gengis Khan ne s’était jamais montré miséricordieux. Tout simplement, il lui a découvert le profit de ce que le ville aurait été sauvegardée, en disant que dans la ville il y avait beaucoup d’artisans et d’ingénieurs talentueux, grâce auxquels on pourrait gagner beaucoup d’argent.

Donc, quoi que ce soit cynique, mais nous sommes tous égoïstes. Les humains sont construits comme ça. Les femmes cherchent à obtenir beaucoup des hommes : l’exécution de leurs demandes, des souhaits... Mais la plupart d’entre elles n’y obtiennent jamais le résultat. C’est parce qu’elles s’approchent de l’homme avec la demande, éblouies de leurs propres besoins, et pas des siens. Parfois elles recourent même aux matières élevées comme la miséricorde, la compassion etc. Mais l’autre est dans le cadre de ses propres besoins et intérêts. Malheureusement, c’est le fait de la réalité. Mais si ne pas appeler à ses intérêts à lui, il percevra votre demande comme la perte inutile du temps. Alors il faut bien retenir, que l’égoïsme est un levier de l'influence sur la plupart des hommes. En demandant ou en proposant quoi que ce soit, montrez-lui toujours comment la satisfaction de votre demande pourra contribuer à la satisfaction de ses besoins, ses intérêts. Et vous verrez vos demandes réalisées par la magie.

N’exigez pas et ne l’accusez pas de ne pas vouloir agir à votre façon. Il peut avoir ses propres motifs et ses propres souhaits, et ils ne sont pas obligés de coïncider avec les vôtres. Les exigences et la pression c’est le comportement masculin et votre homme ne veut pas vivre avec l’autre homme. Plutôt démontrez-lui quel plaisir il aura ayant accompli votre désir. Pour cela il faut juste apprendre à comprendre un peu votre homme : son caractère, ce qu’il aime, ce qui lui manque... En agissant de cette façon, vous faites comprendre votre partenaire, que ce soit lui-même qui prend la décision. Et pour chaque homme la liberté de la prise de la décision est très importante. Il ne se rendra même pas compte de ce que vous lui aviez imperceptiblement suggéré cette décision.


Loi 11. Le refroidissement dans les rapports

« La grisaille de la vie quotidienne est mortelle pour l’amour, car dès que de l’ordre et du systématisation  se mêlent dans les affaires de cœur, la passion disparaît, en échange la veulerie et l'aplatie arrivent ; ensuite, l'ennuie, et enfin l'aversion se profile. »

Ninon de Lenclos « Vie, correspondance et philosophe épicurienne »

Il arrive souvent que des relations éclatantes sont suivies d’un refroidissement dans les rapports. Pire encore, ce refroidissement est pratiquement incontournable après la passion ardente. Mais votre homme peut ne pas le comprendre, et cela provoque un danger d’apparition de l'aversion. Il vous découvre de plus en plus, il voit de plus près vos défauts, et la déception devient possible. Alors il faut prendre en compte le facteur du dégrisement. Pour éviter les conséquences néfastes, il faut :

1. Introduire de la confusion. Ne laissez pas vos relations passer dans la routine, même bien confortable. Ne comptez pas trop sur votre aspect physique, toute beauté peut devenir familière, on s'y habitue et cesse d'y faire attention.

2. Soutenez l’atmosphère de mystère. Sans inquiétudes, sans peur de perte, l’intérêt et la tension érotique partent. Pratiquez des absences temporaires. Favorisez à tout prix l’ambiance de l’intrigue, de l’énigme.

3. Assurez les sentiments de légèreté et de joie accompagnant votre présence. On prends souvent le refroidissement des relations trop au sérieux. Si quelque chose dans le couple ne plaît pas, on commence à se plaindre, à reprocher à son partenaire. Cela n’a jamais aidé à résoudre le problème, on ne peut qu’aggraver l’aliénation mutuelle. Cette façon d’agir démontrera à votre partenaire que cela ira de pire en pire avec vous. Et il pourra effectivement penser, à quoi bon continuer, parce que si vous avez autant de prétentions en ce moment, plus tard il faudra en attendre davantage.

On peut réussir beaucoup mieux en gardant son sang froid. Votre bonne humeur le persuadera, que le refroidissement n’est qu’un problème temporaire, et la vie avec vous sera toujours agréable et joyeuse. Et le principale, ce comportement sauvegardera vos nerfs et permettra d’éviter la séparation.











Loi 12. La séparation

Mais qu’est-ce qu’il faut faire si vous vous êtes néanmoins séparés ?

La détérioration des relations peut souvent aboutir à une séparation. Qu’est-ce qu’on ressent dans cette situation d’habitude ? Choc... Peur... Solitude... Catastrophe... Le monde entier s’écroule... Devant vous il n’y a que le vide... On baisse les bras... On se voit trahie, inutile, abandonnée... C’est un ébranlement émotionnel très fort, parce que avec le départ de son amoureux tout est abattu : le présent, le future... C’est pourquoi dans un état d’âme pareil on essaie de tout réparer à tout prix. D’où la tendance de s'expliquer, de tout éclaircir, de s’excuser, de persuader sans cesse, voire de prier... Cela ne fait qu’ajouter à votre image l’air d’une personne nulle, humiliante, pitoyable.

Premièrement, rendez-vous compte de ce que la vie n’y est pas finie. Bien sûr jusqu’à ce moment-ci vous faisiez des projets communs de loisirs, de vacances, enfin de vie ensemble. Et du coup tout cela s’arrête ? Ce n’est pas facile à accepter. Mais votre vie est beaucoup plus longue que n’importe quelles relations et n’importe quels projets. Vous aurez bien sûr, d’autres projets à réaliser, et c’est de vous-même que cela dépend, qu’ils soient plus beaux et plus importants. Aucun regret de ce qui était fait, ni du temps perdu! Si vous l’aviez choisi, c’est parce que c’était la meilleur solution pour ce moment-là. Et à ce jour, la vie continue, et quelque chose d’autre vous attend. Que des remerciements, pour l’expérience et de bons moments passés ensemble.

Deuxièmement, il est difficile de se voir quittée, abandonnée… Mais ce n’est pas qu’il vous quitte, il part tout simplement, même s’il part chez une autre, c’est que maintenant il a besoin d’elle (ou il le pense au moins). Vous êtes toujours une personnalité à part entière, unique. Et s’il n’a pas su vous apprécier, tant pis pour lui. Apparemment, il n’est pas digne de vous. Et il n’est pas l’Homme de Votre Vie. Vous vous êtes trompées, mais c’est toujours mieux de le découvrir tard que jamais.

En troisième, réfléchissez, si vous voulez vraiment retourner celui qui vous a fait si mal, qui n’a pas su vous apprécier, qui vous a trahie ? S’il l’a fait une fois c’est qu’il y est capable, une autre fois il le refera dans un moment où vous ne l’attendrez pas, le voulez-vous ? Si vous arrivez à le faire revenir, il ne changera pas, il aura toujours les mêmes défauts... Peut être ce n’est pas par hasard qu’on dit, que tout ce que le Dieu fait, il le fait pour notre bien ? Et s’il vous a enlevé cet homme c’est qu’il vous en avait réservé un autre, meilleur ?

Si malgré toutes ces réflexions vous tenez toujours à lui, sachez, qu’en effet il est souvent très facile de retourner l’homme. Un fois tombé amoureux, ces sentiments anciens ne meurent pas définitivement, ils se mettent en veille, somnolent, passent au passif et peuvent s’enflammer avec une nouvelle force.

A condition si quelque temps plus tard vous apparaissez brusquement sur son horizon, ayant correctement tout organisé. Bien sûr si vous ne lui avez pas dit trop de méchancetés, ne l’aviez pas humilié en partant de sa vie.

Si la séparation est devenue le fait de la réalité et vous souhaitez le retourner :

1. Retenez-vous dans vos expressions. Le plus souvent l’homme est prêt aux contactes même avec son « ex ». Et il le fait volontiers après la séparation, à condition qu’il n’ait pas envie de se venger et d’éviter tous contacts avec vous parce que vous lui aviez dit trop de choses désagréables... C’est pourquoi s’il vous annonce son envie de partir, à tout prix ne vous laissez pas aller, gardez votre sang froid, sinon sous émotions vous pouvez lui dire ce que vous regretterez après. Ce qui aggravera fort la possibilité de son retour probable. Ne vous mettez pas en colère, ne pleurez pas... Gardez votre dignité. Essayez de le pardonner. Pardonnez-lui ce temps que vous lui avez consacré et qu’il n’a pas su apprécier. Remerciez-le pour les bons moments passés ensemble.

2. Patientez. Prenez une pause. Avec le temps les souvenirs des erreurs et la rancune deviendront troubles, et vous-même semblerez plus attirante.

3. N’essayez pas de l’influencer. Occupez-vous plutôt de vous-même. Profitez de ce temps pour votre développement personnel, pour faire un relook de votre apparence, de votre physique. Retrouvez votre ligne, faites un cure de procédures cosmétiques, une série de spa... Vous devez vous rendre compte que si la séparation s’est passé par son initiative, alors il n’avait pas besoin de vous en cet état où vous étiez. Donc il faut vous perfectionner vous-même, sinon il ne reviendra pas chez quelqu’un avec qui il était mal pour quelque soit la raison.

4. Valorisez-vous. Ne laissez pas la crainte de l’avenir et la tristesse de vous voler le bonheur du présent. C’est le principal. Redevenez celle, pour qui il voudra encore se battre, celle, qu’il voudra ré-envahir. Et ce n’est pas si difficile qu’on puisse le croire. On peut bien dans un très court délai se modifier au point de devenir méconnaissable. On peut devenir la  femme qui attire beaucoup d’hommes, y compris votre ex.

5. Retenez une axiome. Ne croyez jamais la séparation la fin définitive de votre relation. Un peu d’efforts, un peu de calcul et vous pourrez encore vous remettre ensemble si vous le voulez toujours !

Soyez aimée et heureuse !


Page précédente


Par Svetlana Ermakova, rédactrice en chef,  docteur en sciences de l'éducation

Amour


Guide de la séduction pour les femmes