Précédent (gauche) Suivant (droite)

Magazine féminin

Inscription à la newsletter Précédent (gauche) Suivant (droite) Lady Perfection

Inscription à la newsletter

Haut (parent)

Copyright © 2013 Ermakova Svetlana. Tous droits réservés. Mentions légales


Publicités :

Cette information pourrait  vous être utile

Inscription à la newsletter

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir de nouveaux articles qui ne sont pas publiés, des matériaux complémentaires.

Indiquez simplement votre prénom et votre adresse-mail ci-dessous.












Vos données personnelles sont confidentielles, elles ne seront jamais utilisées que pour vous envoyer nos newsletters, voir mentions légales .

Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager sur LiveJournal Partager sur Reddit Partager sur Newsvine Partager sur Tumblr Partager sur Digg Partager sur Stumble Upon Partager sur LinkedIn Partager sur Delicious Partager par e-mail Imprimer

Bien-être

Beauté

Carrière

Famille

Enfants

Amour

Maison

Déco

Jardin

Cuisine

Loisirs et activités

Tricot

Crochet

Frivolité

Macramé

Dentelle d’aiguille. Dentelle Roumaine

Dentelle Irlandaise

Quilling

Vitrail Tiffany

Batik ou peinture sur soie

Broderie au ruban

Kanzashi

Origami

Théâtre d’ombres

Loisirs créatifs

Inspirations

Culture

Voyages


Large Visitor Globe

Comment résister aux scandales

Tout le monde connaît, ce que c'est le scandale et comment on veut s’y échapper. Les querelles, les disputes et les reproches mutuelles fatiguent moralement, ainsi que physiquement. On peut y impliquer même celui qui est normalement tranquille et calme sans qu’il s’en rende compte.

Le plus souvent au début du conflit la réaction de celui qu’on attaque peut être de deux types : soit « coupable » soit « se défendant fort ». Dans le premier cas l’attaquant fera tout son possible pour écraser moralement et supprimer l’adversaire. Dans le deuxième cas celui qui se défend, a une possibilité de soutenir son opinion, mais alors il ressemblera au tapageur lui aussi.

Il y a « des attaques » raisonnable, qui aident à réfléchir aux faits et à corriger les erreurs s’il y en a. Et il y a une critique erronée, quand on offense et ne laisse pas la possibilité de s'exprimer pour se justifier. Est-ce vraiment si nécessaire de se justifier ? En effet, plus la personne s’efforce de prouver sa vérité, plus on l'accusera, et en ajoutera encore des fautes inexistantes.

La variante optimale du comportement dans ce cas est d’accepter la critique. C’est comme cela qu’on arrive à désarmer l’attaquant. Il ne lui restera plus rien qu’à rassurer celui qu’il vient d’accuser.












Il y a des gens qui cherchent toujours à provoquer du scandale. Ils disent des méchancetés sur l'adversaire, ils cherchent à l'insulter. Il n’est pas difficile de lutter contre ce genre d’interlocuteur. Il suffit juste comme dans le cas précédent d’accepter et de confirmer tout ce qu’ils disent. Comme ils cherchent toujours à contredire, dans ce cas ils continueront en toute logique de vous faire changer d’avis. En résultat, on évitera le conflit, et on vous loue en plus.

Le type le plus difficile des gens sont ceux qui aiment faire du scandale sans aucune raison ni prétexte. Juste pour l’amour pur du scandale. La conversation commence alors sur un ton élevé, il y a de la muflerie et de la nervosité dans les paroles.

Il suffit de céder à cette pression et le conflit engagera immédiatement tout le monde. Mais dans ce cas ce sera le provocateur qui gagnera, car c’est justement cette réaction qu’il cherche. Il en est satisfait, et son interlocuteur sera épuisé. Parfois on parle du vampirisme énergétique dans des cas pareils.









Il y a néanmoins une issue. Il faut ne pas réagir aux provocation, ignorer les paroles offensives. Et si vous ressentez déjà une vague de colère qui est prête à se manifester, respirez profondément, pensez à quelque chose d’agréable et exprimez un point de vue ordinaire (comme si vous parliez à une personne normale et tranquille). L'attaquant peut s’irriter davantage, mais il faut toujours garder le sang froid et le ton tranquille en lui répondant. Jusqu’à ce que le tapageur comprenne son échec. En tant que récompense pour votre patience vous aurez une bonne humeur, non gaspillée pour ceux qui ne le méritent pas.

Par Svetlana Ermakova, rédactrice en chef,  

docteur en sciences de l'éducation


Bien-être